Le Scottish Fold

Silhouette : semi-cobby | Taille : moyenne | Poil : court
Robe : toutes couleurs admises |Tête : ronde et large
Yeux : ronds |Oreilles : repliées vers l’avant | Queue : moyenne, plus épaisse à la base

La spécificité du scottish fold réside dans la forme repliée de ses oreilles. Les pavillons sont rabattus vers l’avant, ce qui lui donne une expression bien à lui, comme s’il portait une casquette. La pliure peut être simple ou double, la deuxième étant plus appréciée lors des concours.
La morphologie de ce chat est proche de son cousin le british shorthair. Sa tête est bien ronde. Jouflfu, il a des yeux généralement orange. Sociable et très adaptable, il s’entend bien avec les autres animaux. Bien qu’il ait gardé son tempérament de chasseur, rien ne s’oppose à le faire vivre en appartement.

Un gêne parfois gênant

Le caractère « oreilles pliées » des scottish fold est dû à une mutation spontanée.
Quand les éleveurs décidèrent de fixer ce caractère pour créer une nouvelle race, des difficultés apparurent. En effet, cette mutation génétique était souvent accompagnée de problèmes de calcification de la queue et des pattes.
Il fallut établir des règles strictes pour éviter cela, en ne croisant jamais deux chats porteurs du gène « oreilles pliées » : un des parents devait être à oreilles droites, d’une race de morphologie proche – british shorhair ou american shorthair.
Les chatons ne sont pas tous porteurs du caractère « oreilles pliées », qui ne se manifeste que vers quatre ou cinq semaines – ce n’est que deux ou trois semaines plus tard que le degré de pliure définit est atteint.

Ils prennent en songeant les nobles attitudes Des grands sphinx allongés au fond des solitudes.Baudelaire
Il n’est plus intrépide explorateur qu’un chaton.Jules Champfleury
Changer vers le nouvel éditeur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *