L’Abyssin

Silhouette : médioligne Foreign | Taille : moyenne | Poids : moyen de 2,7 à 5,5 kg
Poil : court, plus long sur l’épine dorsale | Robe : lièvre, sorrel, bleu, fawn
Tête : triangulaire, front bombé | Yeux : grands en amande, de couleur or, ambre ou vert
Oreilles : grandes, peu arrondies | Queue : longue et effilée

Comment ne pas penser, face à l’abyssin, aux représentations de chats des statues égyptiennes et à la déesse Bastet, sculptée sous la forme d’une femme à tête de chat ? Pourtant, il ne semble pas que ces chats aient pour ancêtres directs ceux de l’Egypte ancienne.
Probablement originaires du Sud-Est asiatique, ils seraient parvenus en Europe par les routes commerciales. D’autres sources le disent venus d’Abyssinie – actuelle Éthiopie -, d’où certains, en particulier un beau chat mâle, furent rapportés en Europe en 1868 par un diplomate britannique.
Peut-être ce chat était-il un descendant des chats sauvages d’Afrique…
Quoiqu’il en soit, la race a ensuite été améliorée et fixée par les éleveurs britanniques, puis reconnue officiellement en 1882.

« Quelquefois il s’assied sans faire de tapage ; On dirait un joli presse-papier vivant. »Edmond Rostand
Une robe de lièvre
L’abyssin est un chat gracieux et souple, à la musculature bien développée et à l’élégante silhouette longiligne. Il porte sa tête triangulaire avec une grande dignité, au bout d’un long cou. Mais c’est sa fourrure à poil court qui le caractérise et qui lui a valu dans les pays anglo-saxons le surnom de bunny cat (chat lapin), tant il ressemble à un lapin de garenne ou à un lièvre? Son pelage est bien particulier : chaque poil présente des zones claires à la racine et des zones foncées à la pointe (ce que l’on appelle le « le ticking »). Le ventre, la poitrine, le cou et l’intérieur des pattes n’ont pas ce motif, mais sont dans la couleur de base. La variété lièvre est la plus courante, mais les couleurs sorrel, bleue, silver ou beige faon existent aussi.
Attention : chat vif !
On décrit souvent l’abyssin comme un chat alerte et vif, intéressé par tout ce qui bouge. On le dit même turbulent, semblant toujours en mouvement et ayant besoin de beaucoup d’espace pour dépenser son énergie. Ce chat indépendant est cependant un compagnon doux, affectueux, qui adore jouer et demande beaucoup d’attention et de caresses. Très attaché à son maître, il apprécie moins la présence d’étrangers. S’il se sent délaissé, l’abyssin peut devenir morose et risque même de s’enfuir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *