Au secours, mon chat fait pipi partout !

L’un des principaux motifs de consultation des propriétaires de chat est la malpropreté. Pipis à côtés du bac à litière, selles dans les pots de fleurs ou au fond de la baignoire, votre chat vous a fait perdre patience. Voici quelques conseils pour essayer de remédier à ce problème en quelques jours.

Votre chat est malpropre, comment cela se manifeste-t-il?

Faites un diagnostic. Votre chat adulte a toujours été propre et soudain il se laisse aller.Avant de vous inquiéter, différenciez bien un oubli ( une petite flaque d’urine ou quelques selles retrouvées en dehors du bac à litière) et des comportements de malpropreté répétés pendant des semaines.

Pourquoi est-il malpropre ?

  • Votre chat n’a pas été bien éduqué. Chaton, il n’a pas reçu de sa mère les bases de l’apprentissage de la propreté. Ou bien peut-être a-t-il passé les premiers mois de sa vie dans un espace souillé, avec une promiscuité avec d’autres chats.
  • Son bac ne se trouve plus à la même place ou vous l’avez nettoyé avec un produit ménager dont l’odeur lui déplaît.
  • Votre chat n’apprécie pas de faire ses besoins dans son bac à litière car il l’associe à une mauvaise expérience (bruits, trop de passage…)
  • La litière est trop sale faute d’avoir d’avoir été renouvelée Ou bien vous avez subitement changé de marque à laquelle il était habitué.
  • L’arrivée d’un deuxième chat à la maison le stresse car il doit partager son bac avec le nouveau venu. Un comble !

Faut-il le punir ?

Surtout pas ! Vous ne réussirez qu’à augmenter son stress. Inutile aussi de décider de la mettre de force dans le bac à litière en criant « c’est là qu’il faut faire tes besoins! » Cela n’aura aucun effet ou au contraire , cela renforcera son anxiété.

Comment réagir ?

Surveillez que cette soudaine malpropreté n’a pas une origine médicale ( cystite, maladie rénale chronique, diabète…) en consultant un vétérinaire. Certains chats âgés souffrant d’arthrose ont des difficultés à sauter dans un bac aux rebords trop hauts. Ils peuvent aussi ne plus supporter la porte du couvercle de la litière sur leur dos. Retirez la couvercle ou même changez de bac.

Identifiez les causes de stress qui pourraient être à l’origine de cette malpropreté (changement au niveau du bac à litière, déménagement, départ ou retour de vacances, travaux dans la maison, arrivée d’un autre animal). Utilisez des phénomènes d’apaisement dans votre habitation afin de l’aider à diminuer son anxiété. Pour le nettoyage, préférez l’eau vinaigrée, ou avec des bicarbonates ou des cristaux de soude. Évitez de nettoyer les souillures avec de l’eau de Javel ou un produit ammoniaqué car cela stimule le chat à uriner, donc à refaire ses besoins au même endroit. En revanche, vous pouvez nettoyer le bac avec ces produits pour le rendre plus attractif.

Pour éviter que le chat retourne uriner sur le canapé ou le lit, vous pouvez dans un premier temps recouvrir l’endroit avec du plastique ou du papier d’aluminium. S’il s’agit de la baignoire, laissez un peu d’eau au fond. Faites en sorte qu’il n’ait pas envie d’y revenir.

Et si c’était plus grave ?

Si malgré tout, en l’absence de tout autre symptôme, votre chat continue d’uriner ou de déféquer en dehors du bac à litière, il souffre vraisemblablement d’un trouble du comportement. Consultez un vétérinaire comportementaliste qui établira le diagnostic précis et vous proposera une prise en charge adaptée.

Quelques conseils pour entretenir son bac à litière

  • Installez le bac à litière suffisamment loin de l’endroit où votre chat mange, dans un lieu calme et accessible. Vous pouvez le mettre dans les toilettes, mais il vous faudra laisser la porte ouverte toute la journée? Achetez un bac en fonction des goûts du chat. Certains chats aiment les modèles avec couvercle pour s’y sentir à l’abri, d’autres préfèrent un bac simple. Vérifiez que sa taille est adaptée au gabarit de votre chat : il doit pouvoir s’y retourner pour gratter à son aise.
  • Adaptez impérativement le nombre de bacs au nombre de chats qui vivent chez vous. Il est vain de penser qu’ils partageront! Adoptez la règle du « un bac par chat+un ». Le chat doit pouvoir réserver un bac aux mictions et un autre aux déjections. Si vous vivez dans un petit appartement, vous pouvez opter pour un deuxième bac plus petit.
  • En ce qui concerne le choix du type de litière, tout dépend de votre chat. Il est préférable d’en essayer une dès l’apprentissage du chaton et garder la même marque s’il a l’air de l’apprécier. En général, les chat réagissent mal au changement de marque ou de texture trop brutalement.
  • Nettoyez la litière tous les jours en ôtant les déjections ou les galettes souillées (en cas de litières compactes). Renouvelez la totalité du bac au minimum une fois par semaine. mettez deux bacs l’un sur l’autre. ainsi vous en avez toujours un propre à disposition quand vous décidez de changer la litière.
  • Pour les litières simples, remplissez le bac avec une couche mince; chaque fois que vous retirer les déjections, vous rajoutez une couche de litière propre. Pour les litières agglomérantes, c’est l’inverse : il faut au contraire une couche très épaisse au début pour éviter que les urines touchent le fond du bac. De plus, de cette manière, les galettes sont plus faciles à retirer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *