Comment rendre votre chat heureux en appartement

Le chat est un animal territorial. la clé de son bien-être réside d’abord dans son habitat. Il partage son territoire en plusieurs lieux: un endroit où il s’isole , généralement situé en hauteur pour se sentir parfaitement en sécurité, un autre où il joue, un où il mange, un où il fait ses besoins, etc. Lorsque vous voyez votre chat se frotter contre les meubles, sachez qu’il dépose des marques de familiarisation (les phéromones). C’est sa manière de baliser son territoire de repères rassurants.

Pour qu’il soit heureux, il faut veiller à satisfaire ses besoins vitaux, mais aussi ses besoins comportementaux comme le sommeil, la chasse et les jeux. Si vous l’habituez tout petit à résider en appartement et si vous respectez ses besoins, un chat peut très bien vivre sans accès à l’extérieur.

Aménagez-lui des espaces pour se reposer

Un chat passe 70% de sa vie à dormir; Quand il est éveillé, il dépense beaucoup d’énergie. C’est pourquoi il a besoin de récupérer. Pour dormir, il prend plaisir à changer d’endroit selon son humeur, l’ensoleillement ou la chaleur de la pièce…Mais il apprécie d’avoir son coin à lui pour y trouver refuge. Même si les chats aiment se coucher dans le moindre recoin confortable de la maison, dorlotez-lui un endroit bien à lui avec un panier de couchage ou une corbeille et un coussin assez grand et confortable où il aimera se reposer. Choisissez-le de préférence lavable, peu bruyant. Pour qu’il puisse vivre sereinement, un chat doit avoir un endroit à lui qu’il décidera peut-être ensuite de changer selon sa fantaisie.

Installez-lui un lieu pour la propreté

La propreté du chat s’accompagne d’un apprentissage à la litière dès son plus jeune âge, surtout s’il vit en appartement. Apprenez-lui à y aller le plus tôt possible et de manière régulière. Placez le bac dans un endroit facile d’accès, calme, à l’écart de l’endroit où il mange. Maintenez toujours cette litière très propre. À côté des bacs ouverts, on trouve d’autres bacs avec un couvercle. On peut les transporter. Le chat se glisse à l’intérieur par l’ouverture. idéal aussi pour les chats timides ou qui aiment leur tranquillité.

Stimulez-le

Les chats jouent à tout âge. C’est le signe de leur vitalité et de leur bonne humeur. Votre chat se prêtera volontiers à toutes vos sollicitations même si en grandissant, il devient plus sage. Offrez-lui des jouets et consacrez-lui quelques instants dans la journée. Face à une balle, un grelot ou même une boulette de papier, il ne refusera jamais de donner libre cours à son dynamisme. Le chat a besoin de jouer en mimant la chasse et la prédation. Il est très important de partager des jeux avec son chat. S’il n’a aucune activité physique, il risque de devenir agressif ou dépressif.

Votre chat aimera aussi grimper sur un arbre à chat et en faire son poste stratégique. Doté d’un véritable sens de l’équilibre, il semble totalement à son aise quand il est en hauteur. Il domine la situation! Les arbres à chats sont constitués de griffoirs en sisal et de plate-formes recouvertes de fausse fourrure  qui font le bonheur des chats. Cela lui permet d’aiguiser ses griffes.

Attention à la prise de poids !

La sédentarité et le manque d’exercice dus à une vie urbaine, la stérilisation, peuvent entraîner une prise de poids. Observez votre animal. Sa taille doit être légèrement creuse. Placez vos mains sur sa cage thoracique. Si vous ne sentez pas ses côtes à la palpation, il est en surpoids; un amas graisseux s’est constitué entre sa peau et ses côtes. D’autres signes doivent vous alerter: des mouvements ralentis, des difficultés à marcher ou à courir, des essoufflements, une intolérance à la chaleur…Demandez à votre vétérinaire de vous aider à le faire maigrir. Il vous indiquera l’aliment qui convient à un chat qui vit en intérieur.

Il ne sort pas, faut-il le vacciner?

Même s’il vit sans accès à l’extérieur et sans contacts avec d’autres chars, il est préférable de protéger votre chat contre des maladies infectieuses graves. Les vaccins obligatoires sont ceux contre le typhus, la chlamydiose et le coryza dès l’âge de 6 à 8 semaines. S’il lui arrive d’être en contact avec d’autres chats, même une ou deux semaines par an lorsque vous partez en vacances, ajoutez le vaccin contre la leucose. Les deux premières injections (primo-vaccination) doivent être réalisées à un mois d’intervalle. Les rappels ont lieu tous les ans à la même date.

Une maison pleine de dangers

En apparence, votre maison représente un cocon sécurisant pour votre animal. Mais attention, elle peut se révéler remplie de pièges insoupçonnés.

Dans la cuisine
Attirés par les odeurs, les chats ont tendance à sauter pour voir ce que se prépare. même éteintes, les plaques électriques demeurent chaudes longtemps. Il est donc plus prudent de les recouvrir avec des couvercles appropriés pour que les chats ne s’y brûlent pas les coussinets. Les produits ménagers  (détergents, désinfectants…) sont de dangereux poisons? Placez-les de manière à ce que l’animal n’y ait pas accès ( les chats raffolent notamment de l’odeur de l’eau de javel) et rebouchez-les avec précaution après usage.
Dans la salle de bains
Les machines à laver, surtout les modèles avec hublot, sont des cachettes idéales pour les chats. Vérifiez toujours avant de mettre une machine en route. Attention aussi à la baignoire pleine ou à la cuvette des toilettes. Les chatons curieux et maladroits peuvent très bien y tomber et s’y noyer. Veillez à abaisser la lunette!
Dans le salon

Les chatons adorent mordiller <strong>les fils électriques.</strong> Pour jouer, ils aiment aussi mâchouiller <strong>les feuilles des plantes. </strong>Or, certaines plantes d’intérieur (ficus, dieffenbachia, lys, kalanchoe) peuvent être toxiques.

Méfiez-vous enfin des <strong>rebords de fenêtre et des balcons. </strong>Protégez-les avec du grillage, que vous habitiez au premier ou au dernier étage. Une chute est vite arrivée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *