Le Siamois

Silhouette : longiligne, svelte et musclé | Taille : moyenne à grande | Poids : 2 à 6 kilos
Poil : court et collé au corps | Robe : colourpoint, toutes les couleurs acceptées
Tête : face dessine un triangle | Yeux : en amande, toujours bleus
Oreilles : grandes, ouvertes et placées bas | Queue : longue et fine

Doté d’une forte personnalité, le siamois peut avoir des réactions vives, en particulier à l’égard des étrangers, dont il se méfie. Mais il se montre affectueux – voire possessif – envers son maître, et doux avec les enfants.
Le chaton comprend vite ce qui est interdit ; il apprend à venir quand on l’appelle et se comporte presque comme un chien avec son maître, le suivant partout.
Mais il faut lui imposer des limites si vous ne voulez pas être débordé et le voir s’adonner à toutes sortes d’activités sportives – escalade des rideaux, saut d’un meuble à l’autre, foot avec des objets précieux…
Pour l’éduquer, vous devrez faire preuve de patience et éviter la manière forte qui n’aurait pour résultat que de l’énerver.

Origine et histoire du siamois

Encore aujourd’hui, on ignore quelles espèces sont à l’origine du croisement qui a donné sa robe si caractéristique au siamois.
Ce qui est certain, en revanche, c’est que la race existait déjà au XIV e siècle, comme l’attestent des manuscrits retrouvés datant de 1350.
La légende raconte même qu’elle était sacrée pour les rois du Siam. Mais il faut attendre la fin du XIXe siècle pour que le siamois fasse une apparition plutôt remarquée en Europe lors de l’exposition féline du Crystal Palace à Londres en 1871.
Une chose est sûre : déjà à l’époque, ce chat ne laissait personne indifférent…

L’Aristochat

Le siamois type est un chat svelte et raffiné, au port altier et à la grâce inimitable. Son corps est long et fin, sans être gracile, et sa tête triangulaire, avec toujours des yeux bleu foncé.
Son pelage est très caractéristique : court, dense, il est plus pigmenté aux extrémités – pattes, oreille, face et queue – que sur le reste du corps (ce qu’on appelle “points“).
Avant d’adopter un siamois, il faut savoir que, pour conserver leur physique longiligne, souple et musclé, les siamois ont absolument besoin d’activité physique.
Autre caractéristique du siamois, non visible à l’œil nu: le miaulement. S’il est capable de faire de véritables “discours” en modulant sa voix et de tenir une vraie conversation, son miaulement rauque n’est pas apprécié de touts…

“Au commencement, Dieu créa le chat à son image. Et bien entendu, il trouva que c’était bien.”Jacques Sternberg

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *